Une mine de diamants sous vos pieds – Russel H. Conwell

oct
31

fini1 196x300 Une mine de diamants sous vos pieds   Russel H. Conwell

Ce livre de Russell H. Conwell est un des grands classiques du développement personnel. Il vous aidera à améliorer votre existence matérielle en vous livrant les secrets de la richesse.

Introduction:

En descendant le Tigre et l’Euphrate il y a de nombreuses années avec un groupe de voyageurs anglais, je me suis retrouvé sous la conduite d’un vieux guide arabe que nous avions engagé à Bagdad. J’ai souvent songé que ce guide ressemblait à nos coiffeurs dans certaines de ses caractéristiques mentales. Il estimait que son devoir était non seulement de nous guider le long de ces fleuves et de faire ce pour quoi il était payé, mais aussi de nous divertir en racontant des histoires curieuses et mystérieuses, anciennes et modernes, étranges et familières. J’en ai oublié beaucoup, et je suis heureux qu’il en soit ainsi, mais il y en a une que je n’oublierai jamais.
Le vieux guide menait mon chameau par le licou sur les rives de ces cours d’eau antiques et me racontait histoire sur histoire, jusqu’à ce que je me lasse de les entendre et que je ne les écoute plus. Ce guide ne m’a jamais irrité lorsqu’il se mettait en colère du fait que j’arrêtais de l’écouter. Mais je me souviens qu’il ôtait sa coiffe turque et qu’il la faisait tournoyer pour attirer mon attention. Je le voyais du coin de l’oeil, mais je ne le regardais pas directement par crainte qu’il me raconte une autre histoire. Bien que je ne sois pas une femme, je finissais par le regarder, et aussitôt il en commençait une nouvelle.
Il m’a dit:
- Je vais maintenant vous raconter une histoire que je réserve à mes amis intimes.
Lorsqu’il a insisté sur les mots « amis intimes », j’ai écouté, et je me félicite de l’avoir fait. Je lui suis profondément gré de cette histoire, cor j’en ai fait un cours que 1.674 jeunes gens ont entendu au collège, se félicitant également que je l’aie écoutée.

Une mine de diamants sous vos pieds (1747)

Commentaires ( 0 )




Laisser un commentaire